Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

La vaccination est repartie ! Vos médecins traitants vous attendent pour vous vacciner contre la grippe et la grippe A

13 Septembre 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualites

 

 

 La Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) a lancé, jeudi, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2010-2011. Elle doit durer jusqu'au 31 janvier. Mais cette année est un peu particulière : c'est la première campagne après celle menée tambour battant l'hiver dernier contre la grippe A(H1N1). Et comme le nouveau vaccin contient, en plus des souches H3N2 A/Perth et B/Brisbane, une souche H1N1 A/California (proche de celle utilisée dans les vaccins contre la grippe pandémique), son accueil risque d'être mitigé. Pour mémoire, la couverture vaccinale contre le virus pandémique n'a été que de 7,9 % (7,6 % chez les 65 ans et plus)...

Toutefois, dans son bilan présenté hier, la CNAMTS a annoncé que plus de 7 millions de personnes avaient été vaccinées contre la grippe saisonnière, l'an dernier, sur les 12 millions invitées à le faire (personnes âgées de 65 ans et plus, patients atteints de certaines affections de longue durée ou ALD, d'asthme ou de bronchopneumopathie obstructive ou BPCO). Soit un taux de 60,2 % contre 58,7 % en 2008-2009. La progression concerne en particulier les patients souffrant d'asthme et de BPCO de moins de 65 ans (+ 9 points), les malades en ALD de moins de 65 ans (+ 5 points) et les 65-69 ans (+ 1,6 point). En revanche, il y a eu un petit tassement pour les individus de 70 ans et plus.

En parallèle, plus d'un million de personnes se sont rendues chez un infirmier libéral pour se faire vacciner, soit deux fois plus que l'année précédente. Le taux de vaccination par un infirmier atteint ainsi 17 % de la population concernée, contre 9,7 % en 2008-2009. Dans plus de huit cas sur dix, le vaccin a été délivré directement par le pharmacien sans prescription médicale.

Les spécialistes prédisent une épidémie relativement modérée

Pour Frédéric Van Roekeghem, directeur général de la CNAMTS, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a donc été "bien managée conformément à nos souhaits", avec une anticipation et une montée en puissance suffisantes "pour libérer du temps médical pour faire face à la pandémie de grippe A". Elle avait été lancée le 25 septembre 2009 et celle contre la grippe pandémique A(H1N1) avait commencé le 20 octobre pour les professionnels de santé et le 12 novembre pour la population générale. Frédéric Van Roekeghem estime tout de même qu'il reste des "marges de manoeuvre".

Et justement, pour augmenter le nombre de candidats à la vaccination, notamment parmi les 12,5 millions invités à se faire "piquer" dès maintenant, il va falloir être convaincant. D'abord parce que tous les spécialistes prédisent une épidémie relativement modérée cette année. Les premières données recueillies dans l'hémisphère Sud sont rassurantes, avec une fréquence des cas de grippe moins importante que lors des hivers précédentsen Nouvelle-Zélande et en Australie.

Ensuite, parce que la menace du virus A(H1N1) ne peut plus être brandie. "L'évolution naturelle de toute souche pandémique est de devenir une souche interpandémique, responsable de grippes saisonnières", explique le docteur Jacques Gaillat, chef du service des maladies infectieuses, centre hospitalier d'Annecy. En d'autres termes, le virus A(H1N1) "co-circule" désormais avec d'autres souches, sans plus les dominer. De plus, de très nombreuses personnes l'ont déjà rencontré et sont donc immunisées contre lui.  Souvenez -vous nous aurions été très nombreux à avoir eu la grippe A sans aucun symptôme.Et pourtant, dans le dossier réalisé par les laboratoires Sanofi Pasteur MSD à l'occasion de cette campagne de vaccination, il est rappelé que la grippe saisonnière est responsable, directement ou indirectement, de 4 000 à 6 000 décès par an en France, dont une très grande majorité (90 %) chez les plus de 65 ans. La publication de tels chiffres sera-t-elle suffisante ?

 

 

Le prix de la vaccination par un médecin spécialiste en médecine générale est de 23 euros et 6 euros par une IDE sans ordonnance. Si c'est la première fois que vous vous faites vacciner, une IDE ne pourra pas vous vacciner, seul le médecin traitant peut vous vacciner.

Je connais un certain nombre de personnes qui se font elles-même ce vaccin.

 

Le vaccin contre la grippe n'est efficace que dans 50 à 60 % des cas... Il est malheureusement peu efficace pour les personnes très âgées (plus de 70 ans).

 

 

 

 

  Rediffusion d'une note du 25/09/2010

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article