Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

Les coupeurs de feu travaillent aussi dans les hôpitaux

26 Novembre 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Tradtions - coutumes des pays

 

 

Dans les hôpitaux français, on fait appel à eux pour apaiser la douleur des brûlures (ou de la radiothérapie) et aussi pour favoriser la cicatrisation.

On les appelle pour intervenir par téléphone ou directement dans la salle de soin".

Une question qui vous brûle les lèvres: comment exercent ces coupeurs de feu ?

S'ils sont avec la personne, ils prononcent trois fois une prière en massant la fontanelle. Ils ressentent la chaleur et la rejette trois fois avec les mains.

Même si cette méthode de soin a bien lieu dans des hôpitaux publics, aucun médecin n'accepte de dire qu'il y fait appel, par crainte que cela donne une mauvaise image de son hôpital, de son CHU. Certains médecins restent sceptiques, ils n'ont pas constaté de différence au niveau des rougeurs après les séances de radiothérapie, mais certains patients avouent moins souffrir voire ne plus souffrir.

  

  

  

Dans les hôpitaux, on pratique aussi l'hypnose, la méditation car elles répondent à une demande de patients.

  

Comment réagir si l'hôpital vous propose ces méthodes de soin ? Pouvez-vous les refuser ?

  

 

En théorie, vous n'êtes pas obligé de dire oui mais en pratique, vous risquez fort de vous faire prendre en grippe si vous dites "non".

Posez des questions afin de vous rassurer, comment se passe une séance? Que peut-on en espérer ?

Faites une séance d'essai : pour l'hypnose ou la méditation, essayer est indispensable pour savoir si vous êtes réceptif à ces techniques, faites des recherches sur internet pour en savoir davantage.

 

Une consultation en médecine parallèle n'est pas gratuite, c'est en moyenne 50 euros.

 

 

                                

 

 

Rediffusion 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article