Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

Beaucoup ne sont pas amoureux ou amoureuses de leur conjoint(e) mais d'une autre personne.

27 Novembre 2012 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

 

L’image de votre collègue de bureau ou de votre voisin de 19 ans ou d'un bel inconnu ou d'un candidat de Secret Story s’est insinuée en vous lors de votre dernière galipette sous la couette familiale? Vous n’êtes pas le premier ou la première dans ce cas.

  

  

  

Selon une étude britannique réalisée par OnePoll.com, un adulte sur cinq se dit amoureux d’une personne étrangère à son couple. Et ne parlons de tous ceux qui ont seulement du désir sexuel "chronique" pour d'autres personnes. Une personne sur cinq vit avec un homme ou une femme qu'elle n'aime pas,  pour ne pas rester seule.[:l-o-o-l]

Internet et ses réseaux sociaux favoriserait ce sentiment trouble qui peut se révéler destructeur, même s’il reste caché au plus profond de soi.

En tête des fantasmes? L'ex-petit(e) ami(e),:ouch: dit cette étude à retrouver ici dans le détail.

  

 

La plupart du temps, cette attirance est gardée sous contrôle sans déboucher sur l’adultère ou une rupture. Elle a même la peau dure puisqu’elle dure, en moyenne, trois ans et trois mois. Chez certains, elle peut même s’étaler sur cinq ans.[:l-o-o-l]

Que les personnes "en couple" se rassurent: ce genre de rêverie ne se produit apparemment qu’une seule fois par relation stable.

 

 

                           

                               

 

Rediffusion d'une note du 18/07/2010

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article