Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

Vous n'êtes plus des jeunes filles, vous avez acquis la maturité

23 Janvier 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie

 

 

  Toutes ces petites choses qui prouvent qu'on a vieilli

  

- on fait des confitures et des compotes comme notre grand-mère autrefois

- on ne lit plus notre horoscope, on ne lit plus cosmopolitain, biba, public mais on lit Paris Match, Ici Paris, Notre temps, Marie-France, Pleine vie

- on a une résidence à la campagne

- on écoute tous les bulletins météos à la TV

- on se met à faire de la cuisine, on ne fait plus de plats préparés

- on ne s'épile plus les jambes et les aiselles sauf 3 ou 4 fois l'été

- on va dans les bals musettes, les lotos de village, les marchés, les belotes

- on passe nos week-end à concocter des bons petits plats

- l'été on reste à l'ombre de notre hêtre, on ose plus aller se mettre en maillot de bain à la plage avec les jeunes de 10 à 25 ans

- les courses alimentaires nous prennent un temps fou, on va dans tous les petits commerces à 15 km à la ronde, plus dans les grandes surfaces. Manger et bien manger devient notre obsession, notre unique plaisir

- on cultive un potager

- le paracétamol, les pansements, l'aspirine ont remplacé les préservatifs et le fond de teint dans notre sac à main

- on ne boit plus de lait en boite mais du lait de la ferme voisine

- on a coupé nos cheveux, on les porte très courts ou mi-longs ou attachés en chignon

- on va de tous les enterrements même des personnes qu'on a vues qu'une seule fois chez le podolgue..

- on réalise parfois un vieux fantasme, un fantasme de transexuel et on tente l'opération qui fait de nous un homme. Ah nous les minettes de 20 ans comme notre ex mari ! 

- on va voir notre famille à l'hôpital ou à la maison de retraite

- on boit tous les soirs d'hiver un tilleul avant d'aller au lit

- on ne fait plus faire des injections d'acide hyaluronique

- on élève des poules et des lapins dans notre jardin

- on fait des conserves de petits-pois, d'haricots, etc...

- on ne mange plus de frites surgelées comme dans beaucoup de restaurant, on épluche nos pommes de terre et on mange des frites délcieuses 

- on va à la messe tous les dimanches matins

- on fait partie de la chorale du village

- on mange tous les dimanches midis chez nos très vieux parents avec nos enfants et nos petits enfants

- on ne va plus au dermato,  au dentiste, au gynéco mais on va plusieurs fois par an au rhumatologue, au gériatre, au kiné. On a un abonnement trimestriel au médecin traitant pour l'hypertension et un autre abonnement mensuel au médecin traitant pour les somnifères. Cela fait deux abonnements au médecin traitant.

- on ne se teint plus les cheveux, on les laisse gris ou blancs

- on trouve que les jeunes filles de 15 ans s'habillent et bougent d'une manière trop suggestive

- on ne minaude plus on est aussi naturelle qu'un homme

- on fait des feux de cheminée 

- on devient pote avec les hommes, on n'a pas plus envie de coucher avec qu'eux qu'avec la boulangère. On ne voit plus les hommes que comme des êtres humains et eux aussi. 

- on porte de temps en temps des mi-bas en nylon de couleur beige ou chair

- on porte un peignoir, on ne se promène plus toute nue chez nous 

- on ne porte plus d'escarpins, on ne supporte plus les talons hauts

- on regarde "Louis la Brocante", "Questions pour un champion" et "les actualités régionales"

- on porte un tablier pour cuisiner

- on mange de la viande tous les jours

- on réutilise un dictionnaire

- on passe plus d'heures devant la télé que sur le net à tachatter

- on se couche à 22 h et on se lève à 8 h le samedi et le dimanche

- on utilise que de la crème nivéa, la boite ronde

- on ne prend plus d'ecstasy ou de la blanche mais on a notre boite de somnifère sur notre table de nuit. On ne particpe plus au buverie des voisins et on ne se défonce plus avec eux, la drogue illégale c'est fini pour nous.

- on met notre beurre dans un joli beurrier

- on accepte les jeunes maitresses de notre compagnon si on est en couple ou on a décidé de faire abstinence sexuelle pour le restant de notre vie

- on couche avec une bouillote tous les soirs

- on ne fait plus l'amour avec un partenaire sexuel sur les gazons des jardins publics, on est seulement spectatrice volontaire ou non

- on n'utilise plus des mouchoirs en papier mais en tissu, comme étant enfant 

- on fait la collection des cartes de voeux et des cartes postales

- on ne met plus des tampons mais des serviettes hygéniques et des couches culottes

- on porte des lunettes en permanence, on a renoncé à la coqueterie

- on ne sort plus sans parapluie dès que le ciel est un peu nuageux

- on admire la beauté des jolies filles, on ne les envie plus

- on fait pipi n'importe où, derrière des arbres dans les parcs des villes ou au bord des lacs ou dans les prairies ou au sur un chemin. On a besoin de vider notre vessie toutes les 2 ou 3 heures.

- on ne regarde plus les hommes aux cheveux mi-longs, ceux qu'on aimait tant. 

- on fait du tricot, de la couture  

- on est appélé mamie par les enfants inconnus et la vieille par les adultes inconnus

- on ne porte plus de strings mais des culottes, des gaines ou des pantys

- on pense à acheter une concession funéraire

- on  se ballade en robe de chambre ou en pyjama ou en chemise de nuit jusqu'à 11H du matin, chez nous. On reçoit ainsi. On va arroser nos fleurs sur le balcon ou sur la terrasse avec notre robe de chambre ou notre pyjama

- on utilise internet que pour dialoguer avec nos enfants ou nos petits enfants

- on  aime aller d'enterrements de proches, ça permet à la famille élargie de se revoir et de se jauger surtout.

- on ne mange plus de la purée mousline mais notre purée faite maison.

- on a toujours un bouquet de fleurs sur une table

- on a un pluviomètre et un barometre

- on râle si au supermarché on ne trouve plus notre marque de lessive habituelle

- on double tout le monde au supermarché et à la boulangerie, on ne fait plus la queue  

- on mange à heures régulières

-  on ne mange plus de chips ni de nutella

- on regarde le JT tous les soirs et à 13 h si possible

- on a un wc au fond du jardin

- on utilise du papier journal pour la "cabane au fond du jardin"et on a toujours 1/4 de rouleau de papier hygénique plié dans notre sac à main

- on vérifie les prix sur nos tickets de caisse de supermarché

- on n'a plus honte de sa mauvaise haleine et on parle à 30 cm des autres avec notre haleine de chacal

- on a un pot de chambre sous notre lit en cas de besoin nocturne

- Le dentiste nous propose un dentier mobile

- on plante des arbres fruitiers

- on accompagne nos enfants ou nos petits enfants à la piscine mais on ne se baigne plus

- on promène notre chien 5 fois par jour

- on n'a plus peur d'aller dans les WC publics, les MSt et le sida ne nous effrayent plus 

- on n'écoute plus NRJ mais... RTL

- on ne porte plus de jeans ni de mini-jupes

- on cherche les numéros de téléphone dans l'annuaire

- on parle encore en anciens francs

- on ne va plus seule ou avec des copines dans des fêtes foraines

- on n'a plus peur de se faire violer, on sait qu'on ne risque plus rien de sortir seule la nuit dans les rues si on n'a pas notre sac à main rempli de billets et notre chéquier à l'intérieur...

- on attend avec impatience la mort d'un oncle ou d'une tante sans héritier... que nous

- on prend des médicaments pour la circulation et pour les hémorroides, les vénotoniques

- On se "drogue" aux antalgiques pour nos rhumatismes, on mange du paracétamol comme des bonbons.

- On sait qu'on peut commettre de petits délits, personne ne nous soupçonnera

- on a des griffures au coin des yeux ou des rides sur les joues ou le front

- on ne s'asseoit plus sur le gazon ou sur l'herbe d'un pré

- on ne s'asseoit plus sur un muret

- on n'écoute pas Jenifer mais Lara Fabian ou Tino Rossi 

- on aime faire des pique-nique

- on a des incontinences urinaires et /ou fécales 

- on ne commande pas nos médicaments par internet

- on se promène bras dessus bras dessous avec notre mère

- on n'écoute plus de la musique à tue-tête

- on ne va plus en discothèque

- on fait des mots croisés ou des mots fléchés

- on joue aux boules sur la place du village

- on a des douleurs, des rhumatismes, de l'arthrose 

- on prend notre bâton de pélerin pour aller marcher dans la nature ou en forêt ou notre canne à la main pour nous rendre en ville

 

 

[:bozo-le-clown]

 

 

 

 

Rediffusion

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article