Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

Sophie Marceau porte un regard lucide sur le monde contemporain. Elle évoque aussi le monde d'avant...

14 Mai 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Stars peoples

 

 

 

"Quand on avait 9 ou 11 ans, ma mère s'est retrouvée seule avec nous, elle s'est mise à travailler, elle avait beaucoup de transports en commun, elle n'avait pas de nounou, pas de bonne, elle a dû nous élever seule, avec un petit salaire. C'était une femme forte aussi, mais j'ai pourtant l'impression d'être beaucoup plus débordée qu'elle alors que j'ai une nounou et une bonne".

  

Elle poursuit : "Parfois elle ne rentrait qu'après 21 h. A l'époque il n'y avait pas de portable, mais moins de stress".

  

"Certaines femmes vont être épanouies au foyer, d'autres choisiront de ne pas avoir d'enfants. Chaque femme doit se trouver" dit la jolie Sophie Marceau.

  

  

"Chez moi, les papas sont assez loin, donc je m'occupe beaucoup des enfants seule, mais je demande l'avis aux grands-parents, aux oncles, amis... il faut de l'échange de la contradiction " affirme Sophie

  

"Nous les gens publics, on nous fait perdre 20 kg et 20 ans sur les photos. L'autre jour, j'ai quitté une séance à cause de cela".

  

"Quand on aime, on aime sa femme, son mari, vieille ou vieux. Ca me plait de me projeter dans un couple de pépés qui se tiennent la main"

  

"Depuis Sarkozy, il y a beaucoup de femmes au gouvernement. Mais le monde dans lequel on vit est très masculin, très patriarcal"

 

Sophie Marceau se sent-elle féministe comme les femmes de sa génération ? La dernière génération de féministe, c'est nous, les femmes matures, les quadras. "Oui complètement, surtout depuis que je suis entrée dans la vie sociale et que j'ai pris conscience des inégalités".

                           

                          

                                   

 

 

Rediffusion d'une note du 28/10/2010

                                    

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article