Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

Les frottis ne sont valables que s'ils sont effectués dans les règles de l'art

23 Mai 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Sante

 

 

 

 

 

 

 

 

Un frottis ne se fait pas n'importe quand et n'importe comment !

 

 

 

Le frottis doit être effectué en dehors de la période des règles ou de saignement, àdistance des rapports sexuels (48 h), pas après une toilette vaginale et pas après la mise en place d'ovules ou de crème. Il doit être fait entrdixième et le vingtième jour après le début des règles et un mois après le traitement d'une éventuelle infection cervico-utérine.

Si vous ne respectez pas ces recommandations, vos résultats peuvent être malheureusement faussés avec les conséquences dramatiques que ça peut avoir pour vous, Mesdemoiselles et Mesdames. La secrétaire médicale  ou le ou la gynécolgue doivent vous interroger sur ces différents points avant de réaliser un frottis. Si ce n'est pas le cas, le médecin n'est pas sérieux et vous devez consulter un autre médecin qui fait son travail consciencieusement.

 

 Il doit le faire  AVANT le toucher vaginal.

 

Il existe deux techniques de frottis et, c'est le médecin qui choisit celle qui préfère : frottis conventionnel sur lame, le plus ancien et encore le plus utilisé chez les médecins seniors (les 40 ans et plus), ou frottis en  couche mince en milieu liquide, qui permet en cas de découverte d'anomalies cellulaires de pratiquer une recherche d'ADN du papillomavirus sur le même prélèvement. Autre avantage, il diminue le nombre defrottis ininterprétables mais pas souvent signalés aux patientes. La majorité des gynécologues se font envoyer les résultats du labo en double exemplaire en prétextant "ne pas vouloir inquiéter inutilement les patientes"... Elles ne reçoivent pas les résultats du labo alors il est aisé de leur dire que "tout est bon, ne vous inquiétez pas". Peu de gynécologues donnent un exemplaire à leurs clientes à la consultation suivante. Quant à celles de passage... ou celles qui ne consultent que tous les 3 ou 4 ans, elles n'auront même pas les résultats verbalement.

 

 

Les femmes avec un frottis normal et un test HPV négatif présentent un risque très faible de développer un cancer dans les cinq années qui suivent: seulement 3,2 femmes sur 100 000 chaque année. Un risque riquiqui comparé au cancer du sein, dont l’incidence est d’environ 124 pour 100.000 femmes chaque année. Nul doute, certaines femmes vont adorer l’idée de passer moins de temps dans les étriers.

 

 

Vous avez beaucoup moins de risque de mourir d'un cancer du col de l'utérus ou de l'ovaire que d'un cancer du sein ou d'une maladie cardiovasculaire. Si on était logique, on devrait plutôt faire faire un bilan cardiaque (cardiolgoque) et une mammographie  (radiologue) annuels aux femmes dès 20 ans, et une radio ou  un scanner des poumons (un pneumologue ou un radiologue) et un test Hémocultll et/ ou une coloscopie annuels (un gastro -enterrologue) aux femmes à partir de 35 ans,

Le cancer de l'utérus est le plus courant des cancers de l'appareil reproducteurféminin, ce n'est que  le quatrième cancer chez la femme, derrière le cancer du sein, le cancer des poumons, et le cancer colorectal.

 

Rediffusion d'une note de 2011

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article