Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

Les asexuels sont rejetés et méprisés dans notre société où on consomme du sexe et des call-girl à gogo

17 Avril 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Psychologie





Les asexuels sont appelées les "A". Ils choquent et font souvent l'objet de raillerie parce qu'ils remettent en cause le modèle social et sont anticonformistes. Notre société valorise la sexualité , la jouissance physique , la pornographie, les partenaires sexuels multiples et l'infidélité. Des call- gril sont offertes aux hommes riches lorsqu'ils doivent séjourner dans les hôtels et l'ouvrier ou le chômeur vont voir la pute classique, la pute du trottoir. Cette vision stéréotypée crée un clivage entre sexe et sentiments et ne s'intéresse qu'aux corps.
Les "A" n'acceptent pas "cet appauvrissement de la planète sexe " et ne gardent eux que les sentiments. Mais ne leur manque-t'il pas quelque  chose
?


Les "A"  les femmes quadragénaires ou septuagénaires, les hommes octogénaires, les enfants, les ados (ils n'ont que leur première expérience sexuelle qu'à 17 ans, en moyenne) et aussi des malades atteints de maladies orphelines rappellent aux "hetéros"' une vérité première
:la sexualité n'est pas une obligation , elle n'est pas indispensable à la survie d'un homme , comme manger, boire ou dormir, ils vivent sans sexualité, ils sont abstinents. Un  être humain peut tout à fait vivre sans sexe.  
La sexualité, il s'agit plutôt d'une pulsion, une énergie que nous avons en nous  et qui se matérialise de différentes manières. Il existe évidemment la pulsion sexuelle mais aussi la pulsion de vie (qui nous donne elle la force de lutter contre la maladie) ou encore les pulsions sublimées nous permettant de réfléchir , de concevoir, de créer, sans oublier la terrible pulsion de mort qui pousse elle à la destruction...Un site web :
www.asexuality.org.Quelques "A" célèbres Michael Jackson  ( ou pédophile ?)Newton ( le scientifique)Boy GeorgeWalt Disney

Rediffusion d'une note du 11/01/2010

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

claude le penseur 04/03/2011 13:51


C'est l'erreur de beaucoup de confondre amour et sexe, le jour ou le sexe disparaît, car il disparaît un jour, l'amour n'est plus qu'une ruine, le sexe peut être le résultat de l'amour, mais jamais
l'amour n'a été le résultat du sexe, c'est justement cela aimé quelqu'un, c'est être capable de tout lui donner en tendresse et affection sans jamais exiger son corps en récompense
amicalement
Claude


witney 15/09/2010 13:26


et la tolérance ??


clémence 25/07/2010 12:06


bien d'accord avec la teneur de ce billet...joli et judicieux choix musical pour l'accompagner! ...heu...bien que faisant partie des "A" femme (presque) septuagénaire...je ne suis pas toujours une
"A"!!
agréable journée -


Armide 22/05/2010 19:23


Il faut tout à fait soutenir ces affirmations.
Je te rejoins entièrement. Le sexe obligatoire est dépassé.