Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

La violence faite aux femmes, un thème que je traite souvent.

30 Décembre 2010 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Actualites



A l'occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, François Fillon a annoncé mercredi une série de mesures pour lutter contre ce fléau, alors qu'en 2008, 157 femmes ont perdu la vie sous les coups de leur conjoint. Parmi ces annonces, la création d'un délit de «violences psychologiques au sein du couple». Objectif : «Prendre en compte les situations les plus sournoises, qui ne laissent pas de traces à l'œil nu, mais qui mutilent l'être intérieur des victimes », a expliqué le premier ministre (c'est une très bonne mesure). Le texte devrait être mis en place avant fin 2010.


Ce nouveau délit était très attendu par les associations, notamment la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF), qui lutte contre les violences conjugales. «Les violences psychologiques sont souvent des prémices aux violences physiques. La création de ce délit permet d'agir de manière préventive», explique sa secrétaire générale, Françoise Brié. Ces violences psychologiques constituent la majorité des violences conjugales. 80 % des personnes qui appellent au 39 19 (numéro d'appel national destiné aux victimes de violences conjugales, ndlr)* en font état», explique l'association. La création de ce délit vient palier un «vide juridique», estime Yael Mellul, avocate au barreau de Paris, spécialisée dans ce type de violence. «La notion de harcèlement moral déjà existente ne permettait pas de répondre à ce type de violence spécifique».

Le gouvernement entend aussi créer un «régime juridique de référé-protection» qui permettra de protéger certaines femmes victimes même si celles-ci hésitent à porter plainte. Un cas de figure récurent dans ce type de violences.

Par ailleurs, la mesure d'éloignement du domicile du conjoint violent, issue de la loi de mai 2004, qui était applicable seulements aux personnes mariées, va désormais être étendue aux personnes pacsées ou vivant en concubinage.

 

Un bracelet électronique contre les conjoints violents

 

Autre mesure confirmée par François Fillon, la mise en place, d'abord sous forme de test, d'un bracelet electronique contre les conjoints violents. Il s'agit de renforcer la loi de mai 2004 sur l'éloignement du conjoint violent, parfois jugée difficile à appliquer. Le bracelet sera testé «dès le début de l'année 2010» comme «une alternative aux poursuites ou une modalité d'exercice de la peine», a détaillé François Fillon, qui n'a pas précisé dans quelle région la mesure sera expérimentée. En Espagne, ce dispositif existe déjà et concerne 12.000 femmes. Concrètement, le conjoint violent est muni d'un bracelet électronique et la victime se voit dotée d'un boîtier, qui sonne si son agresseur approche de trop près son domicile ou son lieu de travail. Ce même boîtier est muni d'un dispositif lui permettant d'alerter la police dès qu'elle est menacée.

La lutte contre les violences faites aux femmes a enfin été déclarée «grande cause nationale » pour 2010. Concrètement, les associations pourront diffuser gratuitement des campagnes de sensibilisation aux violences conjugales et d'appel à la générosité publique. Françoise Brié s'en félicite : «Ces spots seront l'occasion d'insister aussi sur le contexte des violences, et de remettre en cause les rôles prédéfinis et stéréotypés au sein de la société entre hommes et femmes, dans lesquels la société valorise pour l'homme des comportements violents dans tous les aspects de sa vie.»



               

                              

                            

                 


                              Et ça se termine parfois ainsi


                      

                       

rediffusion d'une note de 2009

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

witney 26/11/2009 11:38


tu fais bien d'en parler....merci


Jo 26/11/2009 06:31


Il est temps que nous prenions tous en main la question de la violence dans la société. Le machisme est une plaie qui complexe les hommes et les pousse à rejeter leur mal-être vers les femmes.