Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

De plus en plus d'hommes de 60 ou 70 ans pouponnent, les pumas ont la côte auprès des trentenaires.

22 Avril 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Tradtions - coutumes des pays

 

 

 

 

 

 

Avec la multiplication des divorces, nos retraités de 60 ou 70 ans refont leur vie avec une femme d'une trentaine d'années, une femme fécondable. Avec ou sans viagra, les hommes de 60- 70 ans n'en finissent pas d'être père. Contrairement aux femmes de 60 ou 70 ans ils ne sont pas sages, asexués dès 40 ans...

 

Leurs enfants ont 30 ou 40 ans de différence d'âge mais qu'importe.  Les premiers enfants sont parfois ravis d'avoir un petit frère ou une petite soeur de 35 ans de moins qu'eux et une belle-maman de leur âge ou de 10 ans de moins qu'eux. Aujourd'hui, un homme de 60 ou 75 ans ressemble à un homme de 40 ans d'autrefois et il veut s'offrir une deuxième jeunesse. Il est en pleine condition physique et il sait qu'il peut avoir des enfants jusqu'à sa mort, alors pourquoi ne pas profiter de cette chance... A 65 ans, un homme est aussi actif sexuellement qu'une femme de 30 ans. Ce qui fait de lui un père potentiel. Le hic, les grands enfants, trentenaires se retrouvent en concurrence avec leur propre père, un homme si vert. La génération des baby-boomers ne laisse pas beaucoup de place à la suivante. En politique, c'est encore plus flagrant ! Un homme de 60 ou 75 ans peut envisager sans problème une deuxième ou une troisième vie, même si ça peut choquer certains esprits bien-pensants, notamment celui des grands enfants, de la première femme de 65 ans et de la seconde femme de 45 ans. Si les couples continuent à divorcer, les hommes auront en moyenne 5 à 7 enfants dans leur vie.  

Le fils, le père, le grand-père voire l'arrière-grand-père chassent sur la même terre.

On est hélas, en pleine confusion générationnelle, la tante a parfois 15 ans de moins que la nièce, la grand-mère est aussi jeune que ses petites-filles.. Ces hommes sont des adultes juvéniles, increvables au lit, sympathiques mais un peu pathétiques, qui nient le passage des générations, qui refusent de vieillir. Ils ont conscience de leur énorme pouvoir de séduction sur les femmes de 30 ans.

 

Ces "vieux" papas s'intéressent plus à leurs plus jeunes enfants qu'aux premiers, aux grands enfants. Ils sont incollables sur les layettes, les biberons, ils changent les couchent, donnent le biberon. Ils sont tendres et aimants avec les petits derniers alors qu'ils ont été souvent durs avec les premiers, ils les ont élevés à l'ancienne.  On a affaire à des papas grands-pères : doux, patients, indulgents, si disponibles.

 

On peut s'en réjouir sauf que ça donnera des générations de vieux et que ça engendre bien des conflits, de la jalousie dans les familles. Ca choque autant, et peut-être même plus, qu'une femme de 40 ans qui a un enfant car elle pourra voir grandir ses enfants alors qu'eux... Avoir un enfant aussi tardivement peut paraître très égoïste.

 

Après tout, l'essentiel n'est-il pas que ces hommes soient heureux avec leur petite famille ?

 

 

 

Rediffusion d'une note du  24/07/2011

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article