Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

Attention aux charlatans en médecine. Il ne faut jamais faire confiance aveuglément à des soignants...

25 Avril 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Sante

 

Jacqueline Stark est morte d'un cancer du sein qui n'a pas été soigné parce que des "thérapeutes" l'avaient convaincue qu'il n'en était rien, qu'elle ne souffrait "que" de symptômes témoignant de l'existence d'un conflit interne,:lol: :lol:dont il fallait trouver l'origine. Alors, elle a tout subi, tout accepté, tout, sauf les traitements de médecine traditionnelle qui auraient pu lui sauver la vie : pseudo-thérapie familiale, radiesthésie, magie noire, kinésiologie, pendule... Son principal "soignant" opérait à distance, par téléphone depuis le centre de la France, et se faisait régler par de petites coupures envoyées par la poste.:D

Deux mois avant de mourir, Jacqueline Stark a pris conscience de la situation, elle s'est rendu compte qu'elle avait été bernée. Elle a demandé alors à sa fille, Nathalie, de dévoiler le pot aux roses et de faire rendre gorge aux charlatans. Elle lui a confié toutes ses notes et surtout l'intégralité des enregistrements de ses conversations avec son "gourou". Et Nathalie s'est souvenue de sa colère contre un ostéopathe qui suivait sa mère au moment de la découverte d'une boule dans son sein gauche, qui, en raison de ses antécédents, risquait fort d'être un cancer. Or, ce dernier lui avait expliqué que c'était la manifestation d'un "trop-plein":lol: et lui avait enjoint d'ignorer l'avis des médecins. Donc de ne pas faire les examens prescrits. Elle n'a jamais pardonné, non plus, aux spécialistes de la "déprogrammation" de cellules, qui lui promettaient de la guérir.

Nathalie De Reuck, journaliste en charge de chroniques judiciaires en Belgique, et le documentaliste de la RTBF Philippe Dutilleul ont donc décidé de mener une enquête approfondie, pour mettre en garde un maximum de personnes. Et d'en faire un livre* qui retrace l'histoire de Jacqueline et fait la lumière sur les méthodes de ces escrocs qui se réclament à la fois de l'écologie, de la spiritualité et de la psychologie des profondeurs. Un document exceptionnel sur la folie et la cupidité de ceux qui vivent du désarroi des gens en leur faisant miroiter des solutions magiques pour résoudre leurs problèmes de santé ou apaiser leur mal de vivre. Un ouvrage qui montre clairement les risques de cette menace à la fois sournoise et bien réelle.

 

* "On a tué ma mère !", éditions Buchet-Chastel, 320 pages, 21 euros.



Jacqueline était sous l'emprise de ces thérapeutes machiavéliques, elle n'avait plus son libre-arbitre.

Si elle n'avait pas été manipulée, elle aurait pris conscience que ces méthodes étaient charlatanesques... Ils reprennent des croyances chères à de nombreux psys, le corps peut s'autoguérir lui même si on le désire...:lol: et selon eux , si on est malade c'est parce qu'on l'a voulu ou parce qu'on allait pas bien psychologiquement. C'est un peu simpliste, ça culpabilise mais ça a le mérite de rassurer les personnes naïves ou désespérées en leur faisant croire qu'on peut tout expliquer, :lol:qu'on a un immense pouvoir sur les maladies... :lol:Ca parait insensé de tenir un tel discours, je ne peux pas y adhérer...

Le terme "tué" n'est pas trop fort car lorsqu'un des thérapeutes de Jacqueline a eu, à son tour, un cancer, il s'est soigné de manière plus conventionnelle, par la médecine traditionnelle, l'allopathie. :D Il ne croyait pas à sa méthode et il ne voulait pas mourir, mais il voulait tuer ses patients... :heink:Il a donc délibérément tout fait pour que Jacqueline meurt, en lui faisant un lavage de cerveau. Il ne croyait pas à ses pratiques et... sa malveillance allait jusqu'au "meurtre détourné".  Tuer est une des dérives possibles des thérapies et de la médecine. Ca peut être un plaisir sadique de voir son client ou son patient aller de plus en plus mal et... de savoir qu'il va souffrir énormément lorsqu'il se verra condamné et qu'il découvrira la supercherie. Ils leur suffit d' ordonner aux patients de ne pas se soigner en tentant de leur faire croire qu'ils n'ont rien... ou en leur refusant des soins vitaux.






Même celle qui t'a donné la vie
Ce soir n'en aurait plus envie
Tout ceux qui t'ont serré la main
Ce soir t'auraient coupé la main
Celle qui a tué par surprise
Un gardien de phare ou d'église
Une petite fille ou une vielle dame
Un taxi un simple gendarme

Killer qui leur dit qu'il te faut
Toujours l'ombre d'un échafaud

Ils ont sûrement demandé grâce
En regardant la mort en face
C'est la violence que tu délivres
En leur volant le droit de vivre
Le droit d'être heureux malheureux
Le droit d'aimer le droit de Dieu
Chacun de nous est un martyre
Chacun de nous devra mourir

Killer qui leur dit qu'il te faut
Toujours l'ombre d'un échafaud

J'ai du mal à imaginer
Pourquoi tu les as condamnés
Pourtant le crime est une horreur
Pourtant tu connaîtras la peur
La peur qui n'empêche pas d'écrire
Les mots qu'il ne faudrait pas dire
Mais moi qui ne suis pas un saint
Je suis pour comme les assassins

Killer qui leur dit qu'il te faut
Toujours l'ombre d'un échafaud

Chanson de Mireille M
athieu

 

                                                                             





Rediffusion d'une note du 30/01/2010

 


 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

for you 31/01/2010 08:28


La communication est d'une très grande importance pour informer, pour alerter, du danger de ces charlatans, Nathalie de Reuck le fait très bien a travers son livre, merci a vous de parler de ce
sujet. Mais il faut savoir qu'il y a des victimes dans toute l 'Europe!!!