Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

Les hystérectomies abusives. Les gynécos font l'impasse sur les inconvénients...

12 Juillet 2013 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Sante






Extraits de "Mensonges et vérités " de Diona R. KIRCH


"D'innombrables recherches indiquent que la majorité des hystérectomies (ablation de l'utérus) ont été pratiquées inutilement. Si une femme a un cancer de l'utérus, une infection sévère dans la région  pelvienne ou des saignements incontrôlables, dans ces cas l'hystérectomie est justifiée, elle peut sauver des vie.  Mais dans la vaste majorité des cas des hystérectomies sont pratiquées pour des conditions relativement bénignes telles que les fibromes utérins, l'endométriose, des saignements anormaux ou des simples douleurs pelviennes alors que l'hormone naturelle, la progestérone peut souvent aider dans ces cas la. Les chirurgiens recommandant l'hystérectomie préviennent rarement les femmes du taux de décès causés par cette opération, entre une ou deux femmes pour 1000. Cela veut dire qu'entre six cents et mille deux cents femmes meurent chaque année, certaines sans que leur hystérectomie soit nécessaire.

Les conséquences à long terme, si vous survivez à l'opération, sont peu souvent signalées aux futures opérées. Elles ont plus de risque de souffrir d'incontinence avec l'âge, vers soixante ans. Par ailleurs, l'utérus produit une hormone appelé prostacyline qui empêchent les caillots de sang de se former. Son ablation peut => le risque d'une attaque cardiaque. En quelques années après cette ablation de l'utérus, les ovaires s'atrophient et ne produisent plus suffisamment d'oestrogènes et de progestérone, la source principale de ses deux hormones. Les ovaires remplissent plusieurs fonctions dans le corps d'une femme, même après la ménopause. Les affaires se compliquent donc encore plus lorsque sont également enlevés avec l'utérus (la totale). Leur ablation met immédiatement la femme en ménopause. Avec cette déficience hormonale, elle a plus de risque de développer une maladie cardiaque ou de l'ostéoporose, de prendre du poids et de souffrir de dépression.  Heureusement l'ablation des ovaires n'est plus très à la mode. Bref, l'hystérectomie est une castration avec ou sans ovaires. La médecine nous manipule au profit d'intérêts personnels et au détriment de la santé. 1/2 million d'hystérectomies pratiquées aux EU ne sont pas nécessaires, et c'est le résultat d'une pratique douteuse de la médecine. Les gynécologues ont bien plus d'incitations financières que de prescrire des traitements hormonaux. Ces interventions rapportent plus qu'un accouchement... "

 

Cette opération devrait être votre dernière option quand vous aurez tout essayé. Consultez plusieurs gynécologues avant de vous faire opérer. Attention aux accros du bistouri qui vous la propose d'emblée...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Clara 09/03/2014 10:10

c'est grave d'écrire des conneries pareilles. Attention, si une femme refuse de se faire opérer après avoir lu votre article et que les conséquences pour elle deviennent dramatiques, vous seriez passible de poursuites.... L'endométriose est une maladie grave, ce n'est pas l'ablation de l'utérus qui l'améliore, mais l'ablation des ovaires... Quant aux fibromes, s'ils ne sont pas compliqués, on n'enlève PAS l'utérus, mais s'il y a des complications, cela devient souvent indispensable. Qu'est ce que c'est cette ânerie d'arrêt cardiaque ??? Et que l'utérus est la seule source de prostacycline ???

abricotine 12/03/2014 15:49

Je confirme l'attitude inadmissible de certains médecins. Agée de 50 ans, j'ai eu pour la première fois des règles très hémorragiques. Mon gynécologue, avant même de m'examiner, me suggère l'hysterectomie. Il insiste pour que je rencontre le collègue chirurgien. Quand je fais part de mon hésitation, il me répond que de toute façon à mon âge cet organe n'a plus d'utilité. Après prescription d'un traitement hormonal, plus de souci (pour le moment). Ayant un gros souci de confiance, je décommande mon rendez-vous chez ce gynécologue et décide d'en consulter un autre. Il m'appelle maintenant sur mon téléphone portable et la secrétaire me laisse un message "que fait-on du rendez-vous à l'hôpital", rendez vous pris sans mon accord. Je trouve cela grave et je m'interroge sur la façon de procéder, l'insistance, et ce que cela cache : y aurait-il un commerce des opérations chirurgicales sur les femmes ? Profitant du fait qu'on ne remet pas en cause les dires d'un "blouse blanche", n'y a-t-il pas un gros scandale de santé publique ?

blabla 20/06/2012 16:26

Je ne sais pas quelles sont vos sources mais je peux vous assurer qu'une hystérectomie n'est pas proposée d'emblée.... J'ai vécu pendant 10 ans en état de faiblesse permanente, avec des douleurs si
atroces que j'ai fait 3 tentatives de suicide juste pour que tout cela s'arrete.
il a fallu que j'attende d'avoir 40 ans pour que les medecins me proposent enfin une hysterctomie.
Revenez quand vous pourrez étayer vos allegations!!!!

Anonym 29/03/2012 21:43

Il y a trop de hysterectomie aujourd'hui. C'est une vraie commcerce. Moi j'avais des petis fibromes il m'ont conseiller une hysterectomie. J'ai pas fait...maintenant je suis ménopausé et je n'ai
pas de tout des problèmes...Femmes je vous conseille de ne pas faire trop vite une hystérctomie. Dans 80 /100 de cas il y a des alternatives d'Hystérectomie, mais les médecins n'ont parle pas.
C'est une honte de la médecin ....l'hystérectomie faits des dégats aux femmes, abiment l'orgasme..
Moi, je me suis soigner avec des plantes...l'dee d'hysterctomie me rendais deja deprimée a vi. Bien pour moi que je n'ai pas suivi mon gyn. Je suis 53 ménopausé et je me sens très bien

witney 17/08/2010 10:36


qd fibrome mal placé et metroragies, je crois qu'on n'a pas le choix, bonne journée