Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Authentiqua

Un très beau conte qui vous fera prendre de bonnes résolutions...

31 Décembre 2010 , Rédigé par Authentiqua Publié dans #Coup de coeur



Il était une fois, il y a très longtemps, un papa et une maman lapin qui avaient beaucoup de petits enfants lapins, de toutes les couleurs : des noirs, des gris, des roux, des bruns, des picotés et des tachetés.


Mais, parmi eux, il y en avait un, le plus petit, qui était tout blanc, tout blanc. En fait, il était aussi blanc que la neige qui brille sous le soleil par un bel après-midi d’hiver. Cette famille de lapins vivait, avec d’autres familles, dans une immense forêt remplie de grands sapins verts, de magnifiques cèdres et de très beaux bouleaux qui permettaient aux oiseaux d’y construire leur nid. Les familles de lapins construisaient, elles, leur maison sous les branches des cèdres pour se protéger de la pluie et de la neige.


Parfois, le petit lapin tout blanc était laissé seul par ses frères et soeurs, et même par ses amis, simplement parce qu’il était tout blanc. À cause de sa couleur différente, il arrivait que personne ne veuille jouer avec lui. Il était seul, rejeté. Cela le rendait très triste car il ne trouvait personne pour s’amuser. D’autres fois, on se moquait du petit lapin tout blanc car il était plus petit que tous les autres. On lui disait des mots méchants, des mots qui lui faisaient de la peine dans son coeur. Quand le soir arrivait et que le soleil donnait lentement sa place à la lune, le petit lapin tout blanc n’arrivait pas à dormir car ses frères et soeurs lui faisaient des misères (taquineries). Ils mordaient ses petites oreilles, pinçaient ses pattes, tapaient son dos et ils chatouillaient son petit cou. Le petit lapin tout blanc détestait cela, il avait mal mais il ne savait pas quoi faire au juste. Triste, il regardait les ombres des animaux avancer dans la nuit, il rêvait de vivre en harmonie, il rêvait d’une vie meilleure.


Un beau matin, le petit lapin tout blanc qui était triste et fâché de vivre dans la chicane décida d’aller se promener loin dans la forêt. Pendant cette promenade, le petit lapin tout blanc espérait trouver quelqu’un qui pourrait l’aider à vivre en harmonie et à se débarrasser de sa peine et de sa colère. Après un long moment de marche dans les grands sentiers de la forêt, le petit lapin tout blanc passa près de la tanière du renard. Il savait que le renard était rusé alors il décida de lui demander conseil.


"Bonjour monsieur Renard ! Je suis le petit lapin tout blanc et je veux vivre en paix. Est-ce que vous pourriez me donner un petit truc car je sais que vous êtes rusé ? "


Le Renard Rusé, après avoir écouté l’histoire du petit lapin tout blanc, lui dit ceci:
" Je trouve cela très bien que tu essaies de vivre en paix, de trouver des solutions aux conflits que tu vis. Quand j’étais jeune, je n’étais pas aussi rusé qu’aujourd’hui.
Avec le temps, j’ai appris à me calmer. Maintenant, quand je me chamaille, qu’on me fait mal ou qu’on ne pense pas comme moi, je prends de grandes respirations, j’imagine une lumière bleue autour de moi, cela m’aide à redevenir calme. Quand je suis calme comme ça, je suis capable de parler sans me chicaner pour régler le conflit
."


Le petit lapin tout blanc, heureux d’avoir maintenant un truc pour vivre en paix, dit merci au Renard Rusé et repartit dans la forêt. Le Renard Rusé, tout souriant, cria au petit lapin tout blanc : "Souviens-toi, tu peux prendre trois grandes respirations pour redevenir calme. Cela chassera ta peine et ta colère et te rendra plus heureux. Tu inspires par le nez et tu expires par la bouche, mon petit ami tout blanc."


Un peu plus loin, le petit lapin tout blanc rencontra madame La Chouette. Il avait déjà entendu parler de cette dame. Les animaux de la forêt disent qu’elle est d’une grande douceur. Il décida alors de lui demander conseil.


"Bonjour Madame La Chouette ! Je suis le petit lapin tout blanc et je veux vivre en harmonie. Est-ce que vous pourriez me donner un petit truc car j’ai entendu dire que vous ne vous chicanez jamais?"


"Oh! Tu sais, il m’arrive parfois de me chicaner. Cependant, j’essaie toujours de régler le problème en discutant avec l’autre, par la parole. Je prends le temps de voir avec l’autre quelle est la difficulté que nous avons, comment nous nous sentons, ce que nous voulons changer ou améliorer. Ensemble nous trouvons des solutions pour mettre fin à la chicane. Puis, nous choisissons la meilleure solution, celle qui plaît autant à moi qu’à l’autre."


"Et c’est comme cela que vous pouvez vivre en harmonie?"


"Oui, c’est ça. Maintenant, tu as un nouveau truc pour vivre en paix. Souviens-toi, tu peux parler pour trouver des solutions et tu sais que ça fonctionne !"


Le petit lapin tout blanc remercia madame La Chouette et continua sa marche dans la forêt. Il était heureux de connaître ce nouveau truc magique.


Un peu plus tard, il croisa le jeune Lynx. Ce petit chat sauvage avait la réputation de savoir écouter attentivement les autres. "Bonjour monsieur Lynx ! Je suis le petit lapin tout blanc et je veux vivre en paix. Est-ce que vous pouvez m’aider? "


Le jeune Lynx le regarda et lui adressa la parole :
"Avec mes yeux de lynx, je peux voir des choses invisibles. Je sais que tu cherches des façons de vivre en paix, alors écoute-moi. Avant, je gardais en dedans de moi ce qui me dérangeait, j’étais souvent fâché et triste. Ensuite, je pensais juste à moi. Aujourd’hui, vois-tu, je suis capable de dire ce que je pense, ce que je veux et comment je me sens. De plus, je demande aux autres ce qu’ils voient, ce qu’ils veulent et ce qu’ils ressentent dans leur cœur. Comme cela, je peux vivre en harmonie et les autres aussi. Maintenant, tu sais que c’est en tenant compte de toi et des autres que tu éviteras les chicanes et que tu pourras vivre dans un monde plus joyeux."


Le petit lapin tout blanc remercia le jeune lynx et retourna chez lui. Près de sa maison, il rencontra quelques-uns de ses amis qui le taquinèrent, lui dirent des mots méchants, rirent de lui parce qu’il était tout petit et de couleur différente. Le petit lapin tout blanc prit alors trois grandes respirations et imagina une lumière bleue autour de lui. Se sentant calme, il se dirigea vers les petits pour leur parler. Il leur demanda pourquoi ils faisaient cela et leur dit que tous ces mots le rendaient triste. Il leur dit aussi comment il voulait être traité. Ensemble, ils trouvèrent une solution pour que tous soient contents. Après, quand le conflit fut réglé, le petit lapin tout blanc rentra à la maison.


Il raconta alors son aventure à ses parents : comment il pouvait redevenir calme en suivant le conseil de monsieur Renard, comment il pouvait maintenant parler pour régler ses disputes en faisant comme Madame La Chouette lui avait dit.



  

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article